Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

TUTTI
tutti

TOUTE MA MUSIQUE BLACK.
Contacter l'auteur de ce blog

5 DERNIERS ARTICLES
- TINA TURNER
- QUIZ.2
- JAZZ WOMEN
- QUIZZ MUSICAL WHO IS
- LUTHER ALLISSON
Sommaire

5 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- PAUL 'Sir Raggedy' FLAGG
- TINA TURNER
- WILD BILL MOORE
- BRENTON WOOD
- CHARLIE PARKER

BLOGS FAVORIS
1.Tutti
Ajouter tutti à vos favoris

LIENS FAVORIS
- denver limousine
- film streaming
 "LITTLE" WILLIE LITTLEFIELD Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Né à Houston Texas e 1931, le pianiste Little Willie Littlefield dès sa 21 années, avait gravé à un classique absolu du Blues. Seulement l'ennui était, que ce morceau, «"Kansas City" autrement intitulé "K.C. Loving" s'est pas vendu suffisamment pour entrer dans les charts. Ce qui laissa la place à Wilbert Harrison pour envahir les ondes, dans sa composition, de Jerry Leiber/Mike Stoller, sept ans après. Plusieurs chanteurs de blues et de jazz, et certains blueshooters comme Little Richard l'ont interprêté.
Influencé par Albert Ammons, Charles Brown, et Amos Milburn, Little Willie était déjà un vétéran des enregistrement de R&B avant qu'il créee ce fameux « K.C. Loving", ayant fait son début en gravant sur 78 tours dès1948 pour les disques d'Eddie Houston dans son adolescence. Après quelques années chez Eddie's Records, il s'est déplacé vers Los Angeles en 1949. Là, il a immédiatement marqué le coup avecc deux morceaux de R&B, «It's Midnight » et «Farewell» A noter la présence dasn les charts de "I've Been Lost," en 1951
.Littlefield a fait sensation  à L.A. par la texture moderne de son jeu au piano.À une première session à Los.Angelès, Littlefield 1952 a recrée l'éxécution de "K.C. Loving » (avec Davis au sax), mais il revint vite au boogie et restera ainsi dans les charts. Après les années 57/58 où il travailla pour Oakland's's Rhythm, il rentrera dans l'anonymat, lui aussi.
Dans les années 70, il remonta sur les planches lors de nombreux festivals notamment en Europe où il est pratiquement inconnu du grand public. Sauf peutêtre en Hollande où il s'établit après s'être marié avec une Néerlandaise.Je vous propose un morceau datant de 1952 intitulé : "Turn the Lamp Down"
Dans la même catégorie de chanteur de blues pianistes R&B des débuts nous découvriront, Rufus Thomas et Ostis Spann.

  Lire les 1460 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 17-07-2006 à 19h38

 RUFUS THOMAS Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Rufus Thomas à partir des années 40, a personnifié la musique de Memphis. En tant qu'artiste il ne fut pas un innovateur important, mais il pouvait toujours être le rigolo de service avec ses petites musiques soul. Il atteint une grande popularité dans les années 40 et 50 car Thomas était déjà un amuseur professionnel au milieu des années 30, quand il était un comédien/chanteur avec les "The Rabbit Foot Minstrels". Il a enregistré du R&B dès 1941, mais a vraiment laissé sa marque dans le show-bizz à Memphis en tant que disc-jockey sur WDIA, une des rares stations de blues de la région essentiellement écouté par les blacks. Il a, avec son pote Rosco Gordon, traîné dans les bars musicaux de Beale Street où se cotoyaient les grands noms.
Rufus Thomas a eu son premier succès en 1953 avec le « Bear Cat,» un disque "gag" qui s'inscrivit numéro trois sur les charts de R&B, donnant à Sun Music son premier tube commercial. Il y eut une sombre affaire de plagiat avec Leiber/Stoller, ce qui n'empêcha pas Rufus de collaborer avec Sam Phlipps et il enregistrera ensuite dans les années 50..

Rufus, (surtout en duo avec sa fille Carla) devient une vedette chez Stax où il enregistre en 1959, «Cause I Love You". Dans les années 60, Carla prendra chez Stax le rôle de son père. Mais ses propres disques ne rivalisèrent pas avec ceux de son père.
Sans connaître le succès international de sa fille, il a publié un jet régulier de Music dance..
Les Stones enregistrèrent "Walking the Dog," de Thomas sur leur premier album.
Il sera plus connu avec un tube mondial qui entrera dans la variété internationale dans les années 70 avec "Do the Funky Chicken", "(Do The) Push et Pull," et "The Breakdown"
qu'il produira sur scène avec maints trucs de scène, jeu de jambes très remarqué pour un jeune homme de 50 ans. L'effondrement de Stax au milieu des années 70 a signifié la fin de sa carrière, fondamentalement, comme il a fait pour beaucoup d'autres artistes.
Il est mort à l'hôpital de Memphis en décembre 2001.
Et si l'on écoutait un petit morceau de ce grand rigolo.
"Funky Chicken"

  Lire les 1411 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 26-07-2006 à 18h41

 SCREAMIN' JAY HAWKINS Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandir

« Je suis venu dans ce noir du monde, nu et laid [...]. Je sortirai de ce noir du monde, nu et laid. Ainsi j'apprécie la vie "
Citation de Screamin' Jay Hawkins, de son vrai nom Jalacy Hawkins, auteur-compositeur et interprète de blues né en 1929 à Cleveland et mort en 2000 à en France, son pays d'élection.
Cet excellent chanteur et pianiste de blues, n'a pas trouvé mieux que de se trouver une particularité qui fera son succès. C'était de reprendre des standards en introduisant des bruits corporels comme éléments à part entière de la musique au même titre que la voix, la guitare ou la batterie, exemple : "I put a Spell on you" ou le drôlatique "Constipation blues". Le premier titre qui est devenu un standard a été enregistré par l'artiste dans un état post-éthylique avancé.
 Il a été élevé par une tribu des Indiens de Blackfoot qui l'ont sortis de l'orphelinat à l'age de 18 mois. A partir de 3 ans il jouait du piano " à l'oreille" grâce à un professeur chez qui sa mère l'avait amené. A 14 ans il s'engage dans l'armée lors de la guerre de Corée, qu'il a fait plutôt avec une bande de musicien, au sax et au piano. Il gagne un concours en 1947 à Cleveland. En même temps il monte sur le ring en 1949 pour remporter un 15 round.

En 1952, à sa libération, il doit trouver un job  Il le trouva comme vocaliste, pianiste, chauffeur chez la troupe de Tiny Grimes et son orchestre" The Rockin' Highlanders. Il signe un premier titre "Why Do You Waste My Time. En 56, le voilà à New York où il enregistre une ballade intitulée "I put a Spell on you" laquelle à du être réenregistrée dix jours plus tard, car le patron de A&R, Arnold Maxin trouvait cette session bordèlique. Les musiciens prenant  le studio pour un pique-nique, arrosé de tous les alcools en circulation, ce qui donne un aperçu de la première version. Lorsque SJH réecouta la bande il s'étonna de s'entendre hurler comme aussi fort. Le maître d'oeuvre de cette folle séance était Manfred Mann (le type qui a popularisé la R&R) En dépit d'être interdit de beaucoup de stations "Underground"  le disque a été vendu au-dessus d'un million de copies.
Après ce succès, il enrichit ses prestations en s'affublant de smokings et de capes terrifiantes en peau de zèbre, serpents en caoutchouc, brandissant un  crâne, créant ainsi un personnage qu'il appelle Heny et qui est en même temps "magicien et sorcier"
Ensuite, mystification ou délire psychique il apparaît au début de ses "numéros" dans un cercueil. Ce que l'on peut constater sur la couverture de son disque chez Phillips.
Il a enregistré d'autres succès comme "Wine Alligator"  »  (qu'il écrivit selon lui sur le papier de toilette dans l'hôpital après une sordide rixe) ainsi que les titres suivants , «Frenzy" et "The "Feast of the Mau Mau"
"I Put a Spell On You » est devenu sa marque déposée. Ce standard fut repris par Nina Simone, Arthur Brown , les Animals, Creedence Clearwater Revival, The Who,Alan Price, Manfred Man et plus récemment par l'idole moderne de choc, Marilyn Manson .
Mais il faut écouté également les saveurs doucement tropicales et hawaïennes de " Of"I'll Be ». Et une  version incroyable de "I Shot the Shérif" de Bob.
Je vous invite à écouter une version moderne de "Don't Deceive me" qui fait partie du répertoire de Little Richard.





  Lire les 1269 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 02-08-2006 à 18h00

 ESQUERITA Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandir

Qui de la poule ou de l'oeuf ? ?
 Esquerita est-il la copie conforme de Little Richard, ou l'inverse.? Personellement, je pense que profitant de la notoriété de son copain, il a su profiter avec son accord du genre. Ils écrivirent ensuite un gros succées de Penniman ‘ The Drew Drop in". Ne cherchez pas sur E- mule et autres, ce morceau introuvable, que j'ai bien sûr en vinyl.

Eskew Reeder, (Esquerita, çà fait mexicanos) lui aussi est né dans le Sud, à la Nouvelle Orléans et s'est épanoui lui aussi dans le gospel dès son plus jeune âge. Plus tard ce pianiste et chanteur inventera le piano "sauvage", un style dit " à l'oreille et aux tripes" popularisée par Little Richard lui-même.
 Sa discographie est pratiquement contenue dans un album double sur le Capitole en 1959. Ses succès ont été commercialisés pendant 22 ans jusqu'à sa mort en 1986e après qu'il se sera retiré du métier depuis 1970

Quel étrange personnage que ce "Professeur Esquerita"vêtu d'apparat, tout de brocarts aux tons sombres, paré de diamants en toc, en s'évertuant sur son piano diabolique, sur les scènes des environs de Dallas depuis les années 50. Certains diront qu'il fut le père spirituel de Little Richard. En effet "the King Off The R& Roll" aimait lui aussi la paillette et les coiffures "Pompadour"de 6 pouces, comme son copain, qu'il arbora souvent sur scène. Mais comme grand spécialiste de Little Richard (lol) je pense qu'il s'agissait de clin d'oeil à son aîné.(voir plus haut)
Très apprécié par le monde du R&Roll il est considéré par la profession comme un petit génie, a tel point que l'on retrouve son nom dans les affaires de Gene Vincent et Buddy Holly.. Quelques bouquins parlent de lui (en bas de page) mais comme le mentor de Mr Penniman, qui se serait inspiré de son style. Lequel a reconnu sa dette dans son autobiographie, (en français "Devenez Riche Rapidement"), le considérant comme l'un des plus grands.
Penniman est né en 1936, il a aujourd'hui 80 balais et je ne connais pas la date de naissance de son prédécesseur. Si quelqu'un pouvait me la donner, çà m'arrangerait.
Tous ses titres, comme tous ceux que je vous invite à écouter sont facilement trouvables sur Internet. La plupart sont tombés dans le domaine public, alors coté pandores, nous sommes innocents. Malheureusement les podcast ne supportent que peu de Mo, néanmoins je vous invite à écouter une plage de me préférées "Hole In Me Heart", vous-y entendrez quelques rapprochement dans les styles notamment dans les célèbres wahouous et les non moins fameuses "triplettes" au piano.
 

  Lire les 1443 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 13-08-2006 à 19h20

 AL GREEN Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandir

Al Green fait partie des grandes figures de la soul américaine. Né le 13 avril 1946 à Forrest City, dans l'Arkansas, il débute dans le Show biz à l'âge de neuf ans, en montant son propre groupe, "The Green Brothers" La formation tourne dans le sud du pays pendant les années 50. Repéré par Jackie Wilson, (anecdote : il fut puni par son grand-père pour avoir écouté justement Wilson, cet enfant du diable) Il crée, à seize ans un autre groupe, "Al Green and the Creations" avec ses potes de lycée. Il sort son premier album solo "Back Up Train", en 1967. Le "simple" est devenu un hit, qui grimpa jusqu'à la cinquième place du Hit-Parade R&B des années 1968. Il sera suivi en solo, d'une vingtaine d'autres, au cours des années 70, 80 et 90.
En 69 il entrera dans l'écurie de Willie Mitchell, qui lui façonnera un nouveau style très R&B
Après un album qui ne connut pas le succès attendu, il continuera son chemin.

Al Green est probablement le dernier chanteur "Soul" de la génération suivante. Comme beaucoup de ses confrères, il a intégré le Gospel à la Soul. Il est considéré par beaucoup comme le chanteur le plus important depuis SAM COOKE. Les arrangements plus modernes très "Philadelphia sound" chers à Motown, cuivres et cordes, des années 70, ont fait avec sa voix baryton léger, ses gémissements, ses pleurs et son talent, son succès. Son style a influencé des sommités comme Marvin Gaye. Attention cela n'a rien à voir avec le torride Otis Reding, beaucoup de ballades. Mais grosse vedette au USA.
Après des années consacrées à l'Evangile comme pasteur chantant dans les années 80, il est revenu au R&B, pour se consacrer depuis à son Eglise. Je vous signale que mon petit préféré, mr Penniman, a lui aussi été faire un tour dans ce domaine de la pure religion..Al Green obtient avec son premier simple, "Tire on Bing Alone » un succès qui sera suivit d'une longue. Il fut son premier album important, numéro huit dans les Hits. C'est de cet album que "Look What You Done for Me" est devenu un simple qui eut un succès populaire. Depuis, c'est une star. Les titres se succèdent : le  "Call Me,»  Here I Am," et"Sha-La-La (Make Me Happy) » Pourtant dans sa vie privée, il n'eut pas de chance. Sa copine l'a ébouillanté gravement dans sa baignoire. Heureusement pour lui, elle s'est tuée avec son revolver. Il conçut cela comme un signe de dieu et créera alors sa propre Eglise en 1976,  et en devint le pasteur ordonné. Mais il enregistrera tout même plusieurs albums commerciaux pendant ce temps là. Sa popularité s'effrita, notamment devant le succès du Disco. Ensuite il décida de créer son propre studio avec l'intention de se produire lui-même, opération qui ne rencontra guère de succès. En 1979 en tournée à Cincinnati, il tombe et se blesse, et prenant à nouveau cela comme un nouveau signe divin,  il se précipite à nouveau dans son Eglise. Il produira des disques de Gospels dans les années suivantes. Mais le R&B est plus fort que tout, il enregistra à nouveau en 1988 avec Annie Lenox un titre "Put a Little Love in Your Heart" pour une comédie musicale Puis enfin un nouvel album de pur R&B. Un disque qui nécessita deux semaines de travail en collaboration avec de nouveau, de nouveau Mitchel, qui réunit les musiciens originaux et sera enregistré dans le même studio de Memphis que les enregistrements originaux.

Fin 2003, Al Green fait son grand retour avec un somptueux nouvel album, "I Can't Stop" produit par Willie Mitchell, puis en 2005, l'album "Everything's OK".

Tous les morceaux que je cite sont probablement disponibles sur le Net. Moyennant finances il va de soi.
Je vous propose donc d'écouter un extrait de "Call Me"..
.

  Lire les 1542 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 22-08-2006 à 18h30


|<< <<<  3   4   5   6   7  | 8 |  9   10   11   12   13   14  >>> >>|


SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 11-01-2006 à 17h45 | Mis à jour le 01-07-2015 à 17h43 | Note : 6.65/10