Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

TUTTI
tutti

TOUTE MA MUSIQUE BLACK.
Contacter l'auteur de ce blog

5 DERNIERS ARTICLES
- TINA TURNER
- QUIZ.2
- JAZZ WOMEN
- QUIZZ MUSICAL WHO IS
- LUTHER ALLISSON
Sommaire

5 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- TINA TURNER
- BRENTON WOOD
- CONCERT CHUCK BERRY A SETE 2008
- HAROLD MELVIN & BLUE NOTE
- WILD BILL MOORE

BLOGS FAVORIS
1.Tutti
Ajouter tutti à vos favoris

LIENS FAVORIS
- denver limousine
- film streaming
 JE SUIS EN VACANCES Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Je suis à partir de ce moment 4 heures le 3 juin 2006 en pArtance pour la TUNISIE Une semaine . Au retour,  la suite de notre saga sur la musique noire. Il y encore du monde. Dès que je rentre dans le Blues nous en avons pour des années. Le prochain blueshooter ?????
MYSTERE ?

  Lire les 1437 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 03-06-2006 à 16h07

 BOBBY BLUE BAND Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandir

Bobby Bland né en 1930 dans le Tennessee, est indéniablement un des grands vocalistes de blues de toute l'heure, encore un autre roi du R&B qui par contre est très peu connu en France. Ce n’est que très tard dans les années que j’ai pu apprécier cet artiste à travers les imports. Aux USA il a vendu une quantité de disques pendant des décennies jusqu’en 1970.
Cet interprète ne doit son succès qu’à sa voie exceptionnelle, sensuelle partait-il selon ses très nombreuses admiratrices, sans instrument ce qui le distingue de ses collègues.

Sa carrière musicale débuta en créant un groupe, devenant membre d’un groupe Beale Streeters de Memphis qui comptait comme autre membre l'as de roi de Johnny de B.B. Les premiers morceaux furent distingués par un DJ local David Mattis qui fit de l’un des titres ”I Smell Trouble” son premier hit en 1952. Il poursuivit sa carrière cahin-caha jusqu’à son envolée dès 1955 avec la bande de Harvey de facture de saxiste (comportant le guitariste Roy Gaines et trompettiste Joe Scott).Premier tube Accompagné par la guitare de Clarence Hollimon, notamment "I Don't Believe “Don't Want No Woman” “You Got Me (Where You Want Me), le torride “Loan a Helping Hand"et “Teach Me (How to Love You)
C’est en 1957 qu’il grave,« I Pity the Fool » une chanson de Brook Benton», «I'll Take Care of You et "Two Steps From the Blues".Puis dès 1961"Turn on Your Love Light" in 1961 et "Yield Not to Temptation”de BB King.
Mais cette même année ce fut la tentation avec de remarquables arrangements, de changer de style, il s’aventura dans la variété, la rumba, et la ballade. Il s’installe néanmoins au premier rang des chanteurs de R&B. En 1962 ce fut d’autres succès comme “ With "Ain't Nothing You Can Do," "Ain't Doing Too Bad," et "Poverty," En 1963 "Call on Me","That's the Way Love Is ", "Share Your Love With Me" et avec T-Bone Walker's "Stormy Monday Blues".
Il enregistre toujours et participe aux grandes tournées de Blues Revival dans un registre très Perry Como sur les bords. Il faut donc remonter plus haut dans le temps pour retrouver ce qui fut son véritable talent.
Je vous propose donc un de ses premiers succès plutôt méconnu en France, un blues de chez blues “ Downm home blues"

  Lire les 1470 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 19-06-2006 à 18h06

 RUTH BROWN... R & B Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandir

Aujourd’hui je vais continuer dans le rayon des reines du R&B, avec un grand nom, celui de Ruth Brown “Mlle Rhythm” née en janvier 1928 à Portsmouth, Virginie.

Dès les années 49 et 50, cette chanteuse très jazzy a eut une flopée de succès de R&B, Ruth une des pionnières du genre, a eut une suite de tubes R&B, dans les sixties, le vrai, qui ne lui rapportèrent pas un rond d’ailleurs, elle du faire de la télé et du cinéma pour vivre alors que sa vocation et sa passion était la chanson. Admiratrice de Dinah Washington et Sarah Vaughn elle a commencé en exécutant certains de leurs morceaux. C’est dans une boîte de nuit “Blanche Calloway's Crystal Caverns nightclub” qu’elle fut repérée par un célèbre D.J qui la recommanda à Atlantic où elle débuta dans le business, avec des chansons comme. “Teardrops From My Eyes”' et “I'll Wait For You”..
Son style s'est développé de manière significative dans toute sa splendeur durant la période Atlantic. Notamment avec “5-10-15 Hours' , “Mambo Baby”  et le classique « Mama He Treat Your Daughter Mean» avec le grand Chuck Willis. Elle fit une intrusion dans la variété avec “Lucky Lips” un succès repris par Cliff Richard en Angleterre. Depuis les 1960 comme son audience tendait à s’affaiblir pour ne se redresser que dans le milieu des années 70. Bien qu’elle enregistrât toujours sur Capitole des disques plus jazzy, sa carrière a recommencé réellement donc dans le show bizz, à la télé notamment, parallèlement dans le R&B.

En France, cette chanteuse est peu connue du grand public. Pour les amateurs de la musique noire il est nécessaire de faire sa connaissance et la ranger parmi les chanteuses qui ont marqué cette facette de la musique.
Je vous propose un extrait de «Mama He Treat Your Daughter Mean».

  Lire les 1439 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 30-06-2006 à 10h56

 ETTA JAMES Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 



Peu de chanteurs de R&B ont supporté les tracas de la vie comme cette magnifique chanteuse de blues et de Doo-Woop. Son parcours fut parcouru d‘embûches comme la drogue dure. Malgré cela son chant est resté pur et ce, depuis le milieu des années 50 jusqu'& l'apogée des sixties

Jamesetta Hawkins née en  Jan 25, 1938 à Los Angeles a été très tôt, une chanteuse d'une chorale baptiste sous la tutelle du grand James Earle Hines. Elle se déplace à San Francisco en 1950,avec sa famille pour créer un trio "les Créolettes". Johnny Otis, encore lui, donna une audition au groupe. Il leur a fait répéter une chanson de Hank Ballard & les Midnighters le « avec moi Annie. » qu'elles transformeront en "Work With Me Annie  »contre les souhaits de sa mère. Géorgie Gibbs, un chanteur bien connu de la période, a fait une autre version plus calme « Dancing with me Henry ». Cette version a atteint le  numéro un dans les charts.
. Otis a crée également remanié son nom de scène en Etta James et non Jamesetta et lui fait enregistrer en 1955 "Good Rockin' Daddy qui a été retitré, les programmateurs de radios trouvant le titre original trop graveleux. Ce morceau rentrera tout de même dans les charts.
.Etta James a continué son chemin toute une partie de la décennie en chantant.une ultime version"", puis "W-O-M-A-N" et "Tough Lover"

James a signé avec Echecs en 1960, pour leur filiale Argo. Immédiatement, sa carrière s'est accélérée Surtout dans ses duos avec Harvey Fuqua, son compagnon (leader des Moonglows), mais également en solo « All I Could Do Was Cry ) Puis ce fut la période d'orchestrations abondantes de violon dès 1961 avec « At Last » et « Trust in Me . » Le gospel est toujours présent notamment dans «en 1962. La faillite de la marque Echecs n'entravera pas sa carrière, elle émergera du lot avec un classique absolus « Tell Mama». Il y eut quelques années de vaches maigres personnellement et professionnellement, pour Mlle "Peaches". Mais elle est revenue sur le devant de la scène en enregistrant en 1988 avec Elektra. Elle évoluera vers le Jazz, son idole étant Billie Holiday, tout en restant fidèle au blues avec RCA EN 2006.

En concert, Etta James est une interprète impertinente dont les attitudes suggestives passent à l'obscène. (Attention nous sommes aux USA un pays puritain dans l'âme). De nos jours elle exécute avec ses deux fils, Donto et Sametto.
Je vous propose un morceau qui a le don de me dresser les poils, le poignant " Fool That I am". En boîte cela devrait marcher fort. Bon.....!

  Lire les 1454 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 05-07-2006 à 17h28

 ROSCO GORDON Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandir

Rosco Gordon est né en  avril 1928, était un chanteur/pianiste et un compositeur de blues, né  à Menphis dans le Tennessee. Il est connu pour être l'un des pionniers d'un modèle légèrement "bordélique" et sautillant de piano de style shuffle et de Boogie-Woogie : le « Rosco's Rhythm » Une gloire du R&B. Ces éléments de base ont été développés ensuite par les Jamaïquains, d'après un disque de 1950 qu'ils ne découvrirent qu'en 59, et c'est ainsi que le rock stade et le ska furent crées
C'est sous  l'autorité de  Chris Blackwell que débutera sa carrière (fondateur/président des disques Island et qui a produit Bob Marley et Peter Tosh. Il revendit les droits à deux concurrents : Sun Records et  Chess.) Ce qui explique le penchant de Gordon pour le reggae, Il enregistrera ses premiers morceaux qui entreront dans les charts R"N"B en 1952. A l'origine, vers la fin des années 40, Gordon était un membre d'un groupe qui jouait dans la fameuse "Beale's street" à Memphis. Avec Johny Ace, BB King, Bobby "Blue" Bland et rejoint par Ike Turner. Les Beale Streeters firent leurs premiers enregistrements en 1951.
Son premier tube, bien qu'il ait enregistré dans la salle de séjour de la maison d'un ami, "Bootin" renommé " No More Doggin" est typique du jeu de Gordon, date de 1952. Suivront " Do the chicken, " et "Just a little bit"
Il laissa tombé le show bizz (à la suite d'une affaire de fraude fiscale) en 1962 pour ouvrir avec sa femme une affaire de laverie automatique et pressing à New York, jusqu'en 1984 où il recommença une carrière qui s'est poursuivi cahin caha.
Peu après son apparition dans les DVD consacrés au blues et produits par Martin Scorsese, il décéda le 11 juillet 2002 à 94 ans d'une crise cardiaque. Il fut enterré dans le New Jersey.

Cet artiste, lui aussi, est généralement inconnu du grand public européen mais reste un modèle du genre pour des stars du Blues et du R&B. On retrouve sur son chemin, les grands pianistes Ray Charles jusqu'aux grandes stars du Sud, comme Fats Domino et Little Richard qui lui doive beaucoup de leur inspiration.

Son idole, comme à presque tous les pianistes de son époque était Art Tatum. Nous y reviendrons en temps utiles. Mais ses maîtres seront Amos Milburn et Little Willie Littlefield. Je vous propose "Goin' Home Tomorrow" où nous reconnaîtrons le style "Sud" très Fats Domino. Il y a dans ce morceau un petit air de "Kansas City" un tube du R&B. Qui de l'oeuf, qui de la poule. ?

  Lire les 1499 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 06-07-2006 à 19h14


|<< <<<  2   3   4   5   6  | 7 |  8   9   10   11   12   13  >>> >>|


SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 11-01-2006 à 17h45 | Mis à jour le 01-07-2015 à 17h43 | Note : 6.65/10